Sanzaru – Nikkei food & drinks

Sanzaru – Nikkei food & drinks

Quand la cuisine japonaise rencontre la cuisine sud-Américaine

Crédit photo : @emmanuellegerin

Hello everyone !

Je vous retrouve enfin en ce lundi soir avec un nouvel article (comme je vous l’avais promis avant-hier sur Instagram) et pas n’importe quel article ! Cela faisait un petit temps que je ne vous avais pas partagé une nouvelle « Bonnes adresses d’Evy » et bien voilà chose faite ! Aujourd’hui, je vais vous présenter un nouveau restaurant qui a ouvert depuis peu à Bruxelles et je ne peux vous cacher oh combien je suis heureuse que ce restaurant ait ouvert, ce soir je vous parle du tout nouveau concept food in town : Sanzaru !

IMG_1394

Alors pour tout vous dire et pour rester la plus transparente possible, ce restaurant n’est pas un restaurant comme les autres pour moi. En effet, le 22 août, Sanzaru a ouvert ses portes au grand public mais j’ai personnellement vécu ce projet depuis le début. Sanzaru est le fruit du travail acharné d’un très bon ami à moi : Maxime Gillet, et de son frère.

Il nous a, dès le début, confié son envie de se lancer dans ce projet, de vouloir ouvrir son propre restaurant, d’instaurer un nouveau type de cuisine à Bruxelles dans un endroit particulier où les gens s’y plaisent et s’y sentent bien. Il nous a parlé de la cuisine Nikkei, des recherches qu’il avait entreprises, des lieux qu’il avait visités, des difficultés qu’il a pu rencontrer. Une fois le lieu trouvé, il nous l’a présenté, il nous a expliqué les changements qu’il voulait opérer, de ses investissements, de son acharnement à créer le restaurant de ses rêves. il a tout imaginer avec l’aide de son frère et des personnes qui l’ont accompagné tout au long de l’élaboration de ce projet.

Après toutes ces choses déjà accomplies, il fallait bien évidemment qu’il crée de A à Z sa carte, son menu, ce qu’il avait envie de vous faire goûter, de vous faire découvrir. Cela n’a pas été évident non plus, une fois qu’il s’est entouré de personnes animées par la même envie et la même passion de faire découvrir la cuisine Nikkei, le menu s’est développé petit à petit pour donner ce que vous allez pouvoir découvrir dans vos assiettes et mon dieu que c’est bon, le résultat est saisissant !

Alors oui c’est le restaurant d’un ami mais je vais essayer, comme pour tout autre article, d’être la plus objective possible et vous dire les choses telles qu’elles sont.

IMG_1391IMG_1406

Situé avenue de Tervuren au numéro 292 à deux pas de Montgomery et du Musée du Tram, Sanzaru a repris les quartiers de l’ancien restaurant YuMe du chef étoilé Yves Mattagne.  Loin de vouloir garder les aspects de l’ancien restaurant, la décoration a été complètement repensée afin de vous accueillir dans un cadre chaleureux, convivial où le bois et le cuivre se marient à merveille.  Vous allez également retrouver, lors de votre visite, de magnifiques fresques qui longent les murs du restaurant qui rappelleront tant la culture japonaise que sud-américaine.  Tout a été pensé afin de vous plonger au coeur de la cuisine Nikkei, que ce soit au niveau de la cuisine bien entendu mais également  au niveau de la décoration et du service de vaisselle. Tout a été imaginé avec goût et rigueur afin de vous transporter au delà des portes de Bruxelles. Disposant d’une belle et grande terrasse, rien n’est plus agréable que de découvrir cette cuisine sous le ciel dégagé de ce mois d’août.

20638264_1819162808395154_3459579541068546046_n

Mais savez-vous ce que signifie Sanzaru ? Sanzaru doit son nom aux trois singes plein de sagesse, appelés « Sanzaru » en japonais. Ensemble ils incarnent le proverbe « Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal. » Vous aller d’ailleurs retrouver des rappels au sein du restaurant concernant ces trois singes.

 

Mais au final, que propose ce nouveau concept food ? Alors pour être franche avec vous, avant de goûter à cette cuisine, cela m’était complètement inconnu. J’étais partagée entre l’engouement de découvrir et l’inquiétude de goûter de nouvelles choses que peut être je n’aimerais pas.  Comme je l’ai indiqué dans le titre, il s’agit d’une cuisine fusion où la cuisine japonaise se marie avec les saveurs sud-américaine, vous pouvez trouver notamment dans les entrées des Ceviche au thon, au saumon ou encore à la daurade, il s’agit d’une sorte de « carpaccio », mais également des Gyoza au saté et à l’estragon du mexique ou encore des Tempura de soft shellcrab. Au niveau des plats, la cuisine est tout aussi variée avec l’envie de vous faire découvrir d’autres saveurs, vous avez un Poulet rôti au robatta, un Boeuf wagyu braisé (on a pu le tester et je vous le conseille les yeux fermés) et bien entendu ils n’ont pas oublié les végétariens qui ont droit à un burger nikkei à base de quinoa.

Sanzaru-77-1IMG_1390

On pourrait croire, aux vues des plats qui arrivent devant nous, qu’on aurait encore faim après une entrée et un plat, parce que oui c’est présenté avec finesse et les quantités n’ont pas l’air de premier abords très copieuses. Mais mon amoureux (par exemple) a toujours eu assez. Nous sommes également venus avec de bon mangeurs et ils avaient suffisamment mangé après avoir savouré une entrée et un plat. Cependant, s’ils vous reste encore une place dans votre petit estomac ou si vous êtes un amateur de plaisir sucré, Sanzaru ne vous a pas oublié. Ils proposent des desserts tout aussi exotiques que le restant de la carte. J’ai pu goûter aux perles du Japon façon riz au lait et j’ai adoré mais je vous avoue que je suis déjà une fan inconditionnelle du riz au lait.

Sanzaru-96IMG_1405

Quant aux prix, alors c’est vrai que les tarifs sont un peu plus élevés que dans un restaurant disons normal type brasserie mais je pense que c’est légitime, vu la qualité des produits, de la présentation des plats et du standing du restaurant. Tous les produits ont été soigneusement choisis : vous pouvez profiter de vins bio, de vins natures sans sulfite, de produits frais et de saisons, de boissons bio et j’en passe. J’estime dès lors que le rapport qualité/prix est correct. S’il faut trouver une petite ombre au tableau, on pourrait dire que c’est dommage que les accompagnements des plats (Tempura de légumes, Frites de yuca, etc) sont en suppléments mais il s’agit encore une fois de produits de qualités, travaillés avec autant de passion que le restant de la carte.

20818883_1821543868157048_2314152134385176104_o20785812_1821543871490381_1786168625334023619_o

En dernier lieu, je vous parlerais du personnel qui est tout à fait accueillant et charmant et sont là pour répondre à toutes vos questions qui seront nombreuses si vous n’êtes pas un connaisseur de la cuisine Nikkei et c’est bien normal. Toujours à votre écoute et présent pour vous conseiller, ils rendent votre expérience encore plus agréable.

Petit (voire grand plus), Sanzaru ouvrira très prochainement son bar au 1er étage : la carte des cocktails a été tout autant travaillée et ils pourront vous proposé un vaste choix en matière d’alcool et bien évidemment vous allez pouvoir faire de belle découverte. Une ambiance lounge sera présente et un/une mixologiste sera également de la partie. Tout cela accompagné, si vous le souhaitez, de « tapas » made in Sanzaru, toujours aux couleurs de la cuisine Nikkei. On a déjà hâte !

IMG_1396IMG_1392IMG_1400

Nous voilà arrivé à la fin de cet article et j’espère réellement qu’il vous a plu ! Nous nous y sommes déjà rendus à deux reprises et nous avons a-do-ré la cuisine qu’ils proposent! C’était une véritable découverte et nous avons beaucoup aimé les alliances qu’ils suggèrent, chaque plat a sa signature.

Crédit photo : @emmanuellegerin

_________________________________________________________________________

Informations

Adresse : 

Avenue de Tervuren n°292, 1150 Bruxelles

Ouvert du

 Mardi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 17h30 à 22h00

Site web : ici

Rapport qualité/prix : 9/10

_________________________________________________________________________

C’est définitivement une adresse que je vous recommande, non pas parce que c’est un ami proche mais parce que ce qu’il propose vaut la peine d’être goûté, c’est une cuisine atypique, faite avec passion et si vous êtes amateur de nouvelles sensations culinaires cet endroit est pour vous !

Bisous !

Evy 

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

Travel diary in China – Part One

Travel diary in China – Part One

Mon séjour en Chine : itinéraires et découvertes : 

Hong-Kong, Chang’an & Quzhou

Hello everyone !

Je vous retrouve aujourd’hui après de longs jours sans nouvel article de ma part et certains le savent certainement, j’avais une bonne raison ! En effet, début juillet je me suis envolée vers de nouveaux horizons, vers un autre continent, je suis allée découvrir ce beau pays qu’est la Chine.

Pour celles et ceux qui ne le savent pas encore, cela fait bien longtemps que je suis avec mon amoureux qui est d’origine chinoise. Cela faisait pas mal de temps qu’on parlait d’ aller en Chine, de me faire découvrir sa culture, ses racines et aussi rencontrer une partie de sa famille restées vivre là-bas. Cette année, c’était la bonne et on a décidé d’entamer un « périple » de presque 3 semaines à travers la Chine. Bien évidemment, un voyage pareil ne se prépare pas en 5 minutes et nous avons dû choisir un itinéraire afin d’être le plus efficace possible et tenter de voir un maximum de chose. Dans cet article, je vais vous raconter en globalité quel a été notre itinéraire et mes aventures jusqu’à Pékin, par la suite, je publierais des articles plus détaillés sur mes séjours à Pékin & Shanghai.

  • Jeudi 06 juillet 2017 : Départ de Zaventem (Bruxelles) direction Hong-Kong en faisant une escale en Suède (Pays des boulettes Ikea 🙈). Le trajet, en comptant l’escale, a duré 15h00 (oui oui, il faut un peu de patience). Nous avions pris la compagnie aérienne Scandinavian Airlines et nous étions assez satisfaits.

img_11841.jpg

  • Vendredi 07 juillet 2017 : Arrivé à Hong-Kong dans les alentours de 07h30 (il faut compter 6h00 de décalage en plus). Direction une navette pour directement quitter Hong Kong (car oui malheureusement, le temps nous manquait pour pouvoir visiter). J’ai pu entrevoir quelques parties de la ville lorsque nous étions dans la navette et Hong Kong est bien différente du reste de la Chine. Ici, on roule à droite comme en Angleterre, les plaques de voitures sont également différentes (les chinois qui vivent également dans le reste du pays ont deux plaques de voitures, une pour Hong Kong, l’autre pour le reste du pays) et à ce que j’ai entendu, la mentalité y est différente et ils se considèrent, un peu comme Taiwan, comme une entité à part entière.

Nous voilà donc en route pour la ville de Chang’an (inconnue pour ma part, même de nom), située dans le sud de la Chine, elle fait partie de la région du Canton dans la province de Dongguan. C’est une ville en pleine évolution (comme toute la Chine d’ailleurs, nous avons constaté (et davantage mon amoureux of course) les énormes changements qui ont eu lieu depuis son dernier séjour en Chine). Charmante ville ni trop grande, ni trop petite, où les gens s’y plaisent et qui proposent tout ce dont une ville « digne de ce nom » peut proposer. Je veux dire par là, et vous le comprendrais par après, qu’il y a des villes en Chine qui pourraient davantage se définir comme des villages, des campagnes avec peu d’infrastructures et où les gens vivent presque en « autarcie ».

Nous y sommes restés 5 jours et c’était vraiment super. C’était mes premiers pas dans ce pays, la découverte de la culture, de la nourriture, de la gentillesse de sa famille également mais pas que ! J’y reviendrais.

Dès le début, j’ai eu l’impression qu’on passait notre temps à manger. 🙈 Mais ce que j’ai vite compris également c’est que les chinois sont réglés comme des horloges lorsqu’il s’agit de manger. De plus, il mange assez tôt le repas du soir ce qui était assez déroutant au début. On pouvait se retrouver à 17h00 au restaurant et avoir terminé à 18h30 sans aucun soucis. Souvent j’avais faim vers 22h00, c’était pas génial au début.

Nous avons tant mangé dans sa famille que dans des restaurants de toute sortes : spécialité de « chez eux », restaurant sea food (où l’on va choisir son poisson vivant pour le faire cuisiner après, rien de plus frais mais je vous avoue, pour une européenne comme moi, ce n’était pas commun), des sortes de snacks où l’on peut manger des burgers « à la chinoise » avec un pain un peu plus sucré que chez nous, des resto de dim sum, des sushis et j’en passe (on a même craqué un KFC, le bonheur !). En allant en Chine, je n’étais pas certaine de trouver de quoi combler mes envies sucrée mais j’étais bien loin de penser l’énormes choix qui existe en la matière.

La famille de Ming nous a fait visiter quelques beaux endroits tels que le parc de Chang’an, l’un des nouveaux Mall (tellement énorme), on a également joué au ping-pong (sport national en Chine hihi) et découvert la vie nocturne. En effet, durant les mois les plus chaud, la chaleur est écrasante et peut dépasser les 40° (nous l’avons vécu). Dès lors, les chinois essaient le moins possible d’être confronté à ses chaleurs et ne sortent se divertir en majorité qu’en soirée : les Mall sont ouverts jusque 22h00, les salles de jeux jusque tard dans la soirée également mais il y a aussi des énormes parcs où les chinois s’amusent le soir entre eux. J’ai halluciné en voyant cela car, encore une fois, ce n’est pas commun. Il y a des femmes qui dansaient toutes ensembles des chorégraphies qu’elles ont appris, des jeunes qui jouaient au baskets, des enfants qui profitaient de la piscine ou encore des apprentis sportifs qui courraient sur la piste d’athlétisme. Toutes ces infrastructures sont offerte par la ville et les chinois adorent y trainer et davantage le weekend.

Et puis, le plus important, nous avons aussi bien évidemment visiter la famille, ce qui m’a fait tellement plaisir. Je vous avoue que ce qui me stressait le plus dans ce voyage, c’était la rencontre avec sa famille. En effet, vous le savez surement, les coutumes ne sont pas les mêmes, on ne s’enlasse pas, on ne s’embrasse pas pour se dire bonjour, on est limite un peu maladroit et à part dans les grandes villes (et encore), nombreux sont ceux qui n’ont jamais vu de « blanches », d’européennes et ils sont parfois très surpris. Du coup, j’avais pas mal de pression, j’avais l’envie de faire les choses bien sans vraiment savoir comment faire. Alors, c’est vrai qu’à notre arrivé, on ne s’est pas embrassé, pris dans les bras et tutti quanti mais les chinois fonctionnent autrement et vous montre leur affection en prenant soin de vous. Ils sont tout le temps aux aguets afin de voir si nous manquions de rien, si nous avions pas faim (comme je l’ai déjà expliquer plus haut : gros « problème » pour moi qui n’a pas un gros estomac, on me proposait sans cesse de manger haha). C’est comme ça, c’est la famille me disait Ming. Ils s’occupent de nous de A à Z durant notre voyage, s’occupent du planning, des endroits pour manger, de nous trouver un hôtel, tout !

J’ai fait de magnifiques rencontres durant cette 1ère étape, des gens si gentils, si agréables. Je me suis fortement liée durant notre séjour à Chang’an avec la cousine de Ming, Catherine (ils ont tous une sorte de « english name »  car parfois leur prénom sont difficile à prononcer). On parlaient anglais ensemble et nous partagions nos coutumes respectueuses, j’étais en éternelle questionnement sur la Chine et sa culture et elle m’a répondu et m’a appris tellement de choses. En partant, elle m’a offert un petit cadeau avec une carte faites par ses soins et ce qu’elle y disait était beaucoup trop mignon. Elle m’a fort manqué lors de la suite de mon séjour.

  • Mardi 11 juillet 2017 : Départ de Chang’an, direction l’aéroport pour 2h00 d’avion vers la région de Quzhou, dans le village de Quhua, située davantage au nord. Alors pour s’y rendre, cela n’a pas été du gâteau mais disons que c’est très courant quand il s’agit de prendre des vols internes, les retards sont récurrents et ce à cause des conditions climatiques ou encore du trafic aérien toujours très dense vu le 1,5 milliards de population. Nous devions décoller à 19h00 et au final, nous avons pris l’avion dans les alentours des 22h00. C’était surtout très embêtant pour la famille qui nous attendait à Quzhou qui était déjà sur place et n’osait pas rentrer ne sachant pas (tout comme nous) quand nous allions décoller. Après, des retards, il y en a partout, dans toutes les villes, tous les aéroports, donc on ne peut les blâmer mais soyez avertis, il faut parfois s’armer de patience et vous verrez

Arrivé à destination, je me retrouvais dans un tout petit aéroport comme on peut croiser lors de vacances sur des îles par exemple avec un vol par jour et encore. Les regards étaient fort sur moi car il s’agissait d’un petit village et c’était un peu particulier. Je savais que j’allais « passer par là » mais les chinois sont loin d’être discrets (🙈). Déjà à Chang’an, les gens me regardaient et prenaient des photos de moi « discretos » (c’est beaucoup dire) mais à Quhua, je vous raconte même pas, ils me dévisageaient de haut en bas, certains s’approchaient carrément pour bien m’observer et ce n’était pas toujours évident de gérer cela (haha). Je ne parle pas bien évidemment de la famille qui ne m’ont pas fait un tel accueil, ils étaient très contents de me rencontrer (« Enfin ! » comme ils disent) et surtout sa grand-mère qui apparemment, n’avait qu’une envie, me rencontrer. Et mon dieu, sa grand-mère est tellement adorable, elle a 74 ans et pratique le tai chi tous les matins à l’aube, une vraie de vraie.

Processed with VSCO with hb2 preset

Nous avons passé 3 jours sur place et encore une fois, la famille était au petit soin. C’est une très petite ville ouvrière où la vie n’est pas aussi développée mais l’évolution est constante et une nouvelle ville se construit peu à peu de l’autre côté de la rive.

La qualité de vie n’est pas le même qu’à Chang’an, les gens sont plus modestes, vivent dans des appartements plus petits, plus vieux, dans des conditions moins agréables mais ils s’y sentent chez eux. En journée, les rues sont calmes car la chaleur est pesante et les chinois évitent à tout prix les insolations, les malaises, etc. Je vous avoue que j’ai vécu une de mes journées les plus chaudes là bas à plus de 42° ! J’ai souffert d’un mal de tête toute la journée tellement il faisait chaud.

Durant notre première journée, nous avons été plus loin dans la campagne et nous avons eu la chance de faire du canoë et le paysage était à couper le souffle. C’était une attraction à sensation forte on peut dire car nous n’avons pas eu besoin de pagaies tellement le courant était fort et nous emportait. Niveau sécurité, nous étions équipés de gilets de sauvetage et des hommes se postaient à des endroits stratégiques où le danger pouvait davantage se sentir. On va dire que c’était un peu stressant hihi. On a vraiment adoré et c’est le genre d’expérience que l’on peut vivre qu’avec des locaux. Sans sa famille, nous n’aurions jamais eu la chance de découvrir ce lieu. Par après, nous nous sommes baignés dans la rivière, c’était super agréable, rien de plus simple. Le lendemain nous avons visiter la nouvelle ville et la différence est saisissante. Des grands buildings, des Malls, de nouvelles infrastructures.

Processed with VSCO with hb2 preset

Processed with VSCO with hb2 preset

Processed with VSCO with hb2 preset

Au soir, nous avons visiter une partie de la vieille ville et c’était tellement beau. Un ensemble de ruelles les unes plus belles que les autres, illuminées avec des dizaines de lampions, des petits magasins, de la musique, des gens qui dansent. C’était magique ! Nous y sommes d’ailleurs retourner le lendemain matin, l’ambiance n’était pas pareil mais c’était tout aussi beau. Il y avait plein de photographes et cinéastes qui venaient photographier et filmer leur projet là-bas tellement le décor était magnifique.

  • Vendredi 14 juillet 2017 : Nous quittons Quzhou pour Pékin : une drôle d’aventure ! Et je vous la raconterais dans mon prochain article car j’ai beaucoup de choses à vous raconter et je sens déjà que mon article commence à devenir long !
  • Mardi 18 juillet 2017 : Départ de Pékin pour découvrir Shanghai.  Je vais également vous raconter mon séjour là bas dans mon prochain article avec ce qu’il y a faire, les ruelles commerçantes, les restaurants qu’on a fait, etc.
  • Vendredi 21 juillet 2017 : Découverte de Hangzhou. Nous avions prévu de visiter la ville d’Hangzhou mais malheureusement le timing et la chaleur a eu raison de nous. Nous nous y sommes effectivement rendu mais nous avons majoritairement visiter la famille car nous ne restions que deux nuits.
  • Dimanche 23 juillet 2017 : Retour à Shanghai pour 1 nuit. Nous avons procédé aux derniers achats, vu les derniers lieu que nous voulions voir et nous avons passé la soirée avec une amie qui a vécue là bas pendant plus de 10 ans et qui vit maintenant à Bruxelles. Je vous raconterai nos aventures également dans le prochain article.
  • Lundi 24 juillet 2017 : Fin du voyage, triste et déjà nostalgique de tout ce que j’ai vécu, il est temps de prendre l’avion pour rejoindre la Belgique.

Je vous raconterais mon ressentis à la fin de mon 2e article mais je peux déjà vous dire que ça été un voyage extraordinaire, j’ai pu découvrir tellement de chose, j’ai appris tellement sur la culture chinoise, sur les gens, sur leur mentalité. Je vous avoue que ça n’a pas toujours été facile pour moi. Bien que la nourriture était très bonne, l’idée de manger un steak frites me hanter souvent l’esprit. De plus, la barrière de la langue est ce qu’elle est, communiquer en Chine n’est pas évident et on se sent un peu seul parfois permis ce 1,5 milliards de chinois. A coté de cela, j’ai vécu un magnifique voyage et j’ai pris pars à des expériences dont je me souviendrais encore longtemps. Voyager avec des locaux est tellement enrichissant, vous apprenez davantage sur eux, sur le vie en Chine et sur leurs us et coutumes. Chaque départ n’était pas évident car vous vous attachez l’air de rien, même si ces gens vous étaient inconnus auparavant, ils vous ont tellement apporté, vous avez grandi intérieurement grâce à eux et c’est tellement ce pourquoi j’ai fais ce voyage.

J’espère que cette première partie vous a plu et je prépare au plus vite la prochaine !

J’ai essayé d’être la plus complète possible sur mon voyage et de vous décrire ce que j’ai ressentis en y allant et j’espère que cela se ressent.

Je vous embrasse

Evy ♥

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

Tenshi

Tenshi : sushis, noodles & wok ! 

Hello !

Je vous retrouve aujourd’hui pour un dernier article avant mon grand départ pour la Chine ! Je suis à la fois super excitée mais également un peu anxieuse face à l’inconnu. Heureusement je ne pars pas seule ! Hâte de vous partager mon expérience au fil des jours si internet me le permet !

En ce mardi après-midi, je vous parle d’une « Nouvelle bonne adresse d’Evy » qui va en faire craquer plus d’un car je sais que pour beaucoup, les sushis, c’est la vie ! Alors oui, vous connaissez déjà Makisu, Sushi Shop ou encore Sushioui mais là, je vous fais découvrir un autre endroit qui vaut le coup de se faire connaître. De plus, ils ne servent pas seulement des sushis et ont une carte plus que variée, j’y reviendrais.

Processed with VSCO with hb1 preset

Situé à divers endroits à Bruxelles (Uccle, Stockel et Bruxelles), j’ai été testée celui du Docks et nous avons adoré. A la décoration simple mais accueillante et chaleureuse, Tenshi Docks dispose d’une terrasse et rien de plus agréable de pouvoir en profiter lors des beaux jours. Situé au rez-de-chaussée du centre commercial, le personnel est souriant, chaleureux et aux petits soins s »il vous manque quoique ce soit.

Le petit + de cet établissement : le comptoir à l’entrée qui est équipé d’une sorte de tapis roulant sur lequel on vous sert toutes sortes de petits plats au prix de 5 € l’unité. De quoi découvrir un peu de tout sans se ruiner.

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

Et que proposent-ils ? Des makis, des sushis, sashimis mais également des ramens, des Pho’s, des woks et j’en passe ! Au niveau des entrées, la variété est toujours au rendez-vous avec la classique soupe miso, les yakitori (brochette de poulet), gyoza (tellement bon), edamame, etc, etc ! Pour tout vous dire : vous avez le choix et ce, selon vos envies !

Au niveau des makis, sachez que le choix est assez vaste et ils proposent également des plateaux tout fait ce qui facilite le difficile choix lorsqu’on hésite encore et toujours entre 2 maki/sushi.

Et est-ce qu’il livre ? Alors oui ! Et c’est ça qui est super.  Pour fêter ma proclamation (🎓), nous avions commandé un plateau de maki et il nous a été livré en temps et en heure et mon dieu, ça facilite tellement  le déroulement de la soirée.

Processed with VSCO with hb2 preset

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

Comme nous y sommes déjà allés plusieurs fois, je vous avoue qu’on a déjà testé pas mal de chose et franchement, sans vous mentir, on adore ! La fraicheur des produits mais aussi leur qualité et un rapport qualité/prix des plus raisonnables. Alors, on n’est pas chez Makisu avec les 8 maki pour 5,50 € mais on s’y rapproche largement pour un service à table et sans file.

Comme je l’ai déjà dis, ils disposent d’une carte assez varié concernant les maki, sushi et sashimi, ce qui permet à tout un chacun d’y trouver son bonheur.

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

_________________________________________________________________________

Informations

Tenshi Docks Bruxelles :

Lambermontlaan 1, 1000 Brussel
Tel : 02 215 98 11
Lundi – Dimanche : 7/7 Open 11:00 – 22:30

Tenshi Stockel :

Avenue orban 235, 1150 Woluwe st-pierre
Tel : 02 770 75 25
Lundi – vendredi : Ouvert 11:30 – 15:00 18:00 – 23:00;
Samedi et Dimanche : 11:00 – 23:00 (non stop)

Tenshi Uccle :

Chaussée de Waterloo 1134, 1180 Uccle (Bruxelles)
Tel : 02 375 12 00

Tous les jours de la semaine, de 11:30 à 14:30 et de 18:00 à 22:30;
le samedi de 18:00 à 22:30 , et le dimanche de 12:00 à 15:00 – de 18:00 à 22:30.

Site web : ici

Rapport qualité/prix : 8,5/10

_________________________________________________________________________

Je vous retrouve très vite avec de nouveaux articles tout aussi bons les uns que les autres  ! 🙈

Bisous

Evy ♥

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

Gatsu Gatsu

Gatsu Gatsu

Make your own wok ! 

Hello hello !

Je vous retrouve aujourd’hui avec, encore et toujours, une nouvelle « Bonnes adresses d’Evy  » mais je sais que vous en raffolez ! Je tenais d’ailleurs à tous vous remercier pour tous vos petits mots de soutien, vos petits messages d’encouragement, cela me fait tellement plaisir de vous lire !

On se retrouve donc pour vous parler d’un nouvel endroit situé en plein coeur de la capitale : Gatsu Gatsu 🍜 Mais qu’est ce que c’est vous allez me dire ?

Installé depuis quelques semaines dans un des bâtiments classé de la rue du marché aux Herbes (n°99) à deux pas de la Grand Place et de la Gare centrale, il s’agit d’un restaurant « street food » asiatique où le wok se cuisine à toutes les façons. Le concept ? C’est simple : des woks entièrement personnalisables à vos envie, avec, vous le verrez, un vaste choix de la base (nouilles, riz, etc) aux extra et sauces : pas moyen de ne pas y trouver votre goût.

Et la décoration, on en parle ? Malgré que l’endroit ne soit pas très grand, ils ont fait de leur mieux pour agencé cela au mieux et nous nous retrouvons, avec une décoration moderne, en plein coeur d’un quartier de China Town avec leur néons, leurs enseignes lumineuses et l’esprit qui y règne. Une fois rentré au sein de l’établissement, Bruxelles semble bien loin.

Petit plus : il dispose d’une terrasse qui peut accueillir déjà pas mal de personnes et c’est très agréable de pouvoir manger dehors durant les beaux jours. De plus les éventuelles odeurs du wok ne viendrons pas se poser sur vos vêtements 🙈

Comme je l’ai précisé plus haut, Gatsu Gatsu propose une grande variété de choix afin de pouvoir créer LE wok qu’il vous plait. Il y a en quelque sorte quatre étapes afin d’arriver à un wok digne de son nom :

  • 1er étape : la base ! Vous avez le choix entre 7 types de base  : des nouilles, du riz blanc, du riz complet, etc.
  • 2e étape : viandes/poissons/tofu, comme je l’ai dis, il y en a pour tous les goûts.
  • Ensuite, avec l’étape n°3, vous pouvez agrémenter votre wok à votre guise selon vos envie : brocolis, champignons, ananas, ognons, noix et j’en passe.
  • Enfin, 4e et dernière étape : la sauce. encore une fois, avec un grand choix en passant par la classique sauce soja à la sauce black peper garlic. Si vous le désirez, vous avez également des extra avec les toppings : vous pouvez rajouter des omelettes, du gingembre frais et même de la coriandre.

IMG_9166

Avec mon amoureux, nous avions chacun pris un wok différent et nous avons vraiment trouver cela très bons. Petit bémols peut être : les sauces qui ne sont pas assez relevées. De plus, comme vous procédez à votre commande au comptoir, il n’est pas toujours facile de savoir directement ce que l’on veut, du coup l’idée de 2-3 recettes wok toutes faites peut être à envisager selon moi pour ne pas « stresser » les personnes qui ne savent pas ce qu’ils veulent et ainsi éviter des files trop longues.

Le wok est la pièce maîtresse de cet établissement, mais ils disposent également d’un comptoir où se trouve gyoza, edamame, salades et j’en passe. De quoi combler les envies de tout le monde.

Mises à part ça, c’est une très bonne adresse pour manger sur le pouce le temps d’un lunch à midi. Le service est rapide et le personnel est très aimable et là pour vous conseillez face à ce vaste choix.

IMG_8878

Je terminerais par vous dire qu’il s’agit bien évidemment d’une « Bonnes adresses d’Evy » à rajouter sur la liste ✔︎

_________________________________________________________________________

Informations

Adresse : 99, Rue du Marché aux Herbes – 1000 Bruxelles

Tél : 02 541 15 95

Horaire : 7/7 j de 11h00 à 23h00 (we : 01h00)

Rapport qualité/prix : 8 /10

_________________________________________________________________________

Je vous retrouve très vite avec de nouveaux articles tout aussi bons les uns que les autres  ! 🙈 Et n’oubliez pas que vous pouvez retrouver l’essentiel de mes bonnes adresses sur mon compte Instagram avec le #bonnesadressesdevy

Bisous

Evy 

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

Docks Bruxsel : Il Capriani

Ristorante italiano : Il Capriani !

Hello les chatons !

Aujourd’hui, en ce dimanche matin, je vous retrouve sous le soleil bruxellois pour un nouvel article food et surtout une nouvelle « Bonnes adresses d’Evy » et pas des moindres je vous le promets : Il Capriani !

Nous nous sommes rendus dans ce bel établissement jeudi soir et nous avons pu profiter de leur terrasse car, grâce au ciel, il faisait un temps magnifique. Habitant non loin des Docks, nous avions déjà eu l’envie d’aller goûter leurs mets italiens mais nous n’avions jamais eu vraiment l’occasion. Voilà chose faite !

Nous avons été chaleureusement accueillis par le personnel qui est tout aussi serviable que souriant et à votre entière disposition pour l’une ou l’autre questions.

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

Ouvert depuis le mois de janvier et situé en coeur du centre commercial Docks Bruxsel, Il Capriani est le 5e restaurants de ce nom. En effet, déjà implanté à Anvers (2), Turnhout, et Mechelen, Bruxelles est leur dernière adresse.

Ce restaurant à la décoration soignée tout en sobriété avec une touche de bois est juste magnifique. Le bar étant la pièce maîtresse de ce lieu, il rajoute une touche de design au lieu. Et n’oublions pas la cave à vin qui est tout aussi impressionnante.

L’établissement dispose d’une très grande superficie et les grandes tablées sont dès lors les bienvenues. Et petit (grand) plus : la terrasse ! Quel plaisir de pouvoir manger en extérieur lorsque le temps bruxellois nous le permet. De plus, dans un cadre tel que celui des Docks, c’est très agréable.

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

Et la carte alors ? Et bien que des bonnes choses je vous dirais. Bien évidemment je n’ai pas gouter l’entièreté de la carte (ça ne saurait tarder 🙈) mais tout à l’air DE-LI-CIEUX ! Je vous assure, j’e n’ai pas été payé pour dire tout ça mais on a vraiment été agréablement surpris.

La carte est très variée et je n’ai d’ailleurs pas su prendre en photo toute la carte tellement il y avait de choix : des pizzas aux pâtes en passant par la viande, au poisson et j’en passe ! De plus, ils ont toujours des suggestions qui donnent plus qu’envie !

Quant au prix ? Je dirait dans la moyenne, peut être que certains plats sont un peu plus cher mais je pense réellement que cela se vaut. Nous avions chacun prix une pizza (prix moyen 15 €) et elles sont bien entendu cuites au feu de bois et mon dieu, étant une grande fan de pizzas, elles étaient super bonnes ! La croute un peu plus épaisse que ce qu’on connait, bien moelleuse, juste ce qu’il faut (mon dieu, je parle de nourriture comme si je parlais de l’homme de ma vie haha)

Nous avons accompagné notre plat avec une bouteille de vin blanc maison et à nouveau : agréablement surpris. En temps normal, le vin du patron n’est pas vraiment de bon goût mais ce fut une belle surprise.

Processed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 presetProcessed with VSCO with hb2 preset

Au cas où vous n’aviez pas compris, c’est définitivement une adresse que je recommande à toute personne désireuse de manger italien.  Le resto est super beau, on y mange très bien, le personnel est chaleureux et le rapport qualité/prix est très bon.

Une « Bonnes adresses d’Evy » à rajouter sur la liste ✔︎

_________________________________________________________________________

Informations

Adresse : Boulevard Lambermont 1, 1000 Bruxelles

Tél : +32 22 45 45 39

Horaire : 7/7 j de 10h00 à 22h00

Site web : ici  

Rapport qualité/prix : 8,5/10

_________________________________________________________________________

Je vous retrouve très vite avec de nouveaux articles tout aussi bons les uns que les autres  ! 🙈

Bisous

Evy 

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

Un article pas comme les autres

Un article pas comme les autres

 

Hello hello !

I’m back ! Alors oui, j’ai été longuement absente sur le blog et ce pour de nombreuses raisons et j’ai décidé de vous en parler non seulement pour que vous compreniez et plus particulièrement parce que j’avais envie de vous faire part de ce que je ressens et ce pourquoi je n’ai plus publié depuis quelques temps.

#1 – Il y a tout d’abord mes études. En effet, étant en dernière année à la faculté de droit, ces derniers mois ont été assez intenses entre mémoire, travaux et examens. Je n’en ai pas eu énormément mais je m’imposais un stress encore plus intense que les autres années car cela m’importait de finir mes études en beauté et en aucun cas je souhaitais avoir des examens à repasser durant cet été ! On se stresse davantage car on se dit que ce n’est pas le moment de déraper et qu’il faut TOUT donner. Je n’ai pas encore eu tous mes résultats alors priez pour moi ! On croise les doigts et je vous dis quoi le 30 juin 🎓

#2 – Ensuite, pour tout vous dire, j’étais également en questionnement quant au blog. Ai-je envie de continuer ? Cela m’apporte-t-il ce que je souhaite ? Cela plait-il aux gens ? Toutes ces questions s’accompagnaient également de l’idée que tout ce monde de « blogging » est superficiel mais d’un autre côté, il permet également de faire de supers rencontres. Il est vrai que je suis quelqu’un en perpétuel questionnement sur moi-même mais également sur les autres. Je suis très observatrice et au fur et à mesure, je me rends compte de pas mal de choses sur ce petit monde.

Pour beaucoup de personnes, cela se résume à un business, à une façon de se faire un peu de money money et de profiter de ce qu’offrent toutes ces marques qui désirent être vues par telle ou telle grande blogueuse. Certaines sont sans éthique, limite sans intégrité et pourraient vous vendre n’importe quoi juste pour être rémunérée et avoir encore plus de popularité mais quelle popularité s’il vous plait ? Personnellement, je n’ai pas crée mon blog pour cela, je l’ai crée pour le partage, pour les rencontres, pour mon bien être personnel et je suis consciente que bien d’autres sont comme moi mais malheureusement, à côté de ces blogueuses intègres ayant un sens de l’éthique , il y en a tout un tas qui pourraient vous vendre de la bouse de vache en boite avec leurs faux followers. Alors oui, la majorité des blogueuses le font et c’est presque monnaie courante mais c’est bien triste et on arrive à se tromper sur la juste valeur de leurs blogs.

Capture d’écran 2017-06-07 à 12.38.44.png

Tout ça pour vous dire en fin de compte que j’avais des doutes, avais-je envie de faire partie de cette sphère ? Bien que je sois qu’une micro blogueuse, cela m’importe que les gens sachent qui je suis et que ce que je fais, je le fais parce que j’en ai envie, parce cela me plait, parce que j’ai envie de partager mes passions avec vous et l’échange est pour moi le plus important.

Comme vous pouvez le voir, si j’écris cet article c’est que j’ai fini par décider que j’allais continuer parce que oui, malgré tout, ce blog, c’est mon petit bébé et j’adore vous faire part de mes bonnes adresses, de mes petits conseils et de mes bons plans lorsque je pars en voyage.

#3 – Enfin, une autre raison pour laquelle j’ai été fort absente c’est parce qu’il est temps pour moi de me focaliser également sur la recherche d’un futur job. Et ce n’est pas simple déjà de trouver un boulot mais encore moins au final de savoir ce que l’on veux réellement faire. Le barreau ou juriste d’entreprise ? Fonctionnaire, travailler au parquet ? Passer encore des tests, des examens, et pourquoi pas un master complémentaire ? Oui, oui tant de questions auxquelles il n’est pas évident de répondre. Encore actuellement, je sais pas y répondre de manière ferme et précise. Et pourquoi pas ouvrir un restaurant ? Haha oui oui j’y ai pensé je vous le jure mais ce n’est pas un projet qui peut se concrétiser pour le moment et de toute manière, j’aimerais tout de même bosser tout d’abord dans la branche de mes études. Mais au final, toutes ces questions me stressent également et l’idée de ne pas trouver un boulot me stresse tout autant ! Mais les gens autour de moi me rassurent, me soutiennent et me motivent donc ça ne peut que se concrétiser un jour où l’autre.

Capture d_écran 2017-06-07 à 12.40.30

Cet article n’est pas un article comme les autres, je vous l’accorde mais j’avais besoin de me livrer, de vous dire ce pourquoi j’étais absente. J’avais l’envie de vous parler un peu, en toute sincérité, de me dévoiler et je pense que cela ne fait pas de mal.

Je vous retrouve très très vite pour de nouveaux articles food avec encore de nombreuses « Bonnes adresses d’Evy » et bien sûr d’autres articles « conseils » pour manger mieux, pour se sentir mieux et être la personne que vous désirez être. Pleins pleins de belles choses au programme, je vous le promets.

Bisous

Evy ♥

10 best italian resto in Brussels !

10 best italian resto in Brussels ! 

Hello tout le monde ou plutôt Buongiorno !

Grande nouvelle : j’ai rendu mon mémoire hier soir en temps et en heure 🎉 Mon dieu quel soulagement, je n’en pouvais plus ! Maintenant reste plus qu’à attendre la défense et les résultats. On croise les doigts 🤞🏻🍀

Mais revenons à nos moutons : aujourd’hui, on se retrouve avec un nouvel article un peu spécial où je vous présente non pas un restaurant, ni deux mais dix ! Je vous présente mon top 10 des restaurants italiens à Bruxelles (je précise que l’ordre n’a pas d’importance). J’ai essayé de choisir des restaurants situés dans les divers quartiers de la capital pour que chacun puisse y trouver son compte. Cela fait un petit temps que je le prépare alors j’espère qu’il va vous plaire !

__________________________________

#1 – Cŏcīna – negozio & trattoria- Châtelain

IMG_8672La Cocina est le repère bruxellois des amateurs de gastronomie italienne. Situé a deux pas du parc Tenbosh, la décoration allie charme et authenticité, une combinaison toujours gagnante. Ouvert depuis plus d’un an, ce restaurant ravie grand nombre des bruxellois et affiche souvent complet. Vous y trouverez une ambiance conviviale et chaleureuse où l’art de vivre à l’italienne est omniprésent. Petit plus : l’épicerie et le traiteur propose une sélection de produits italiens, tantôt importés, tantôt préparés « maison » avec passion et suivant les recettes d’antan.

  • Rue Washington 149, 1050 Ixelles
  •  02 850 59 90
  • http://www.cocina.be/cocina1.html
  • Lundi à vendredi de 10h00 à 22h00
    Samedi  de 07h00 à 22h00
    Fermé le dimanche

#2 – Al Piccolo Mondo – Louise

IMG_8671Situé en plein coeur du quartier Louise, ce restaurant est une institution bruxelloise. Fondée en 1979, ce restaurant familial propose une cuisine savoureuse où les spécialités italiennes sont plus délicieuses les unes que les autres.  Les pizza sont évidemment cuites au feu de bois et elles sont juste succulentes. Petit plus de cet endroit : de nombreuses stars y viennent manger un bout ! 📸 Vous retrouverez l’entièreté du menu sur le site internet ci-dessous.

  • Rue Jourdan, 19, 1060 Bruxelles
  • 02 5388794
  • http://www.alpiccolomondo.com
  • 7j/ 7 (Fermeture annuelle du 1 au 31 août)
    De 12h à 15h
    De 18h à 0h

#3 – Ricotta & Parmesan – Place de la Monnaie

Ricotta et Parmesan c’est de la vraie cuisine italienne, authentique et sincère à des prix attractifs, le tout dans une ambiance chaleureuse d’une vielle demeure de 1892. Leur pizza sont cuites au feu de bois et quel délice ! Leur carte est très variée et le petit plus c’est que vous créez vous-mêmes vos propres pâtes : à vous de choisir vos Rigatoni avec la sauce carbonara ou encore vos Farfalle avec une sauce frutti di mare.

  • Rue de l’Ecuyer 31, 1000 Bruxelles
  • 02 502.80.82
  • http://www.ricottaparmesan.be
  • 7j/7 midi et soir, de 11h30 à 15h et de 18h à 23h et jusque 23h30 du jeudi au samedi soir.

#4 – Numéro 7 – Châtelain

Idéalement situé à deux pas du quartier du Chatelain à Bruxelles, ce restaurant italien sert des plats raffinés aux saveurs italiennes. Dans une ambiance décontractée, ils proposent des produits frais et de saisons. La carte ne propose pas une quantité astronomique de plat mais évolue chaque jour avec de nouvelles suggestions toujours plus délicieuses les unes que les autres.

  • Rue Washington 7, 1050 Ixelles
  • 02 649 29 35
  • http://ristorante-n7.be/fr
  • Ouvert du lundi au samedi de 12h00 à 14h30 & 19h00 à 22h30 sauf le lundi midi : fermé.

#5 – Mano à Mano – St Boniface

IMG_8668Le mano à mano est situé en plein coeur du quartier Saint-Boniface. Un quartier personnellement que j’adore : pleins de restos et de bars se retrouvent concentrés dans ce quartier ixellois et il y règne une ambiance super convivial ! La mano à mano c’est une cuisine italienne authentique avec une décoration simple mais recherchée où le fait maison et les produits frais règnent en maître. Une carte variée et à prix très démocratiques. Pensez à réserver.

#6 – La Piola – Châtelain

La Piola offre une cuisine familiale redécouverte au fil des saisons et à l’aide de produits frais dénichés chez des producteurs passionnés. Situé en plein coeur du quartier du Châtelain, ce restaurant offre une cuisine savoureuse aux saveurs méditerranéennes où bonnes cuisines rime avec bons ingrédients. Le chef mise tout sur l’authenticité des goûts et la simplicité de la cuisine italienne. Une adresse à découvrir sans plus tarder.

  • Rue du Page 2, 1050 Bruxelles
  • 02 538 91 29
  • https://www.lapiola.be/index_fr.html
  • Fermé le dimanche et lundi, ouvre le mardi, jeudi et vendredi de de 19h00 à 23h30, le mercredi de 18h00 à 23h30 et le samedi de 12h00 à 23h30 non-stop.

#7 – Certo – Porte de Namur/Matonge

A deux pas de l’arrêt de métro Trône et Porte de Namur, Certo est la nouvelle adresse de du célèbre restaurant Caffè Al Dente (voir infra). L’ambiance y est convivial, on se sentirait presque comme à la maison.  On y déguste une cuisine italienne savoureuse et authentique. Comme pour d’autres restos déjà cités, la carte est courte et varie au fil des semaines en fonction des produits de saisons.

#8 – Caffè Al Dente – Héros

Je n’avais pas encore cité d’adresse uccloise, voilà chose faites avec le Caffè Al Dente ! Véritable institution en matière de gastronomie italienne, ce restaurant se situe entre le resto chic et la trattoria. Cuisine à base de produits frais du terroir, les maîtres mots sont l’authenticité et la cuisine de la mama. A deux pas de l’arrêt de tram Heros, il est bon de s’y retrouver en famille, entre amis ou même en amoureux.

  • Rue du Doyenné 85, 87, 1180 Bruxelles
  • 02 343 45 23
  • http://caffealdente.com
  • Midi:12h00 à 14h30 / Soir:19h00 à 22h30
  • Fermé le samedi midi, le dimanche et le lundi

#9 – Gazzetta – Place Stépahnie

IMG_8670A la Gazzetta (petite soeur du Caffè al dente), on vous propose un produit italien pour chaque moment de la journée : du ristretto pour bien commencer la journée, au lunch au saveurs méditerranéennes en passant par une tarte à la ricotta pour le goûter, sans oublier l’apéro  et le bon verre de vin, l’Italie se retrouve partout ! Situé à deux pas de la place Stéphanie,  que ce soit sur place ou à emporter, ce restaurant à la décoration recherchée avec leurs suspensions vitrées servant à la fois d’étagères et de luminaires, vous comblera vos envies en matière de cuisine italienne.

  • Rue de la Longue Haie 12, 1050 Ixelles
  • 02 513 92 13
  • http://www.gazzetta.be
  • Ouvert tous les jours de 8h30 à 23h
    Dimanche de 11 à 16h

#10 – Jam Resto – Chaussée de Charleroi

IMG_8669.JPGCe restaurant italien a pris ses quartiers au sein de l’hôtel concept Jam situé chaussée de Charleroi n° 132 non loin de la place Stéphanie et de l’avenue Louise. Sous les ordres du chef réputé Vincenzo Marino du Vinci Divini, la carte a été élaborée de sorte qu’elle convienne à toutes les bourses. De la pizza à 8€ au plat dépassant les 20€ pour les suggestions. On y est accueilli avec l’accent chantant du sud qui caractérise si bien l’Italie. Un ensemble de suggestions vous est proposé et toute l’équipe est prête à vous expliquer les moindres détails de la carte qui est, bien entendu, en italien.

  • Chaussée de Charleroi 132, 1060 Bruxelles
  • 02 537 10 05
  • http://www.jamhotel.be/bars-restaurant/
  • Monday to Friday 12:00 – 14:00 & 19:00 – 22:30 // Saturday : 19:00 – 22:30 // Sunday : 12:00 – 16:00

__________________________________

Nous voilà à la fin de ce top 10 ! Il y a bien entendu pleins d’autre restaurants italiens à Bruxelles et sûrement encore pleins d’autres petites pépites. En espérant que cet article vous a plu.

Arrivederci ea presto 🇮🇹

Evy 

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

Le Grand central

Brunch spot : Le Grand central 

Hello !

I’m back les chatons ! Toutes mes excuses pour cette petite absence sur le blog .. J’ai été fortement occupée avec mon mémoire de fin d’études ! Mais voilà, je suis au bout de ce foutu travail et comme si je n’avais pas encore assez rédigé sur mon ordinateur ces derniers temps, je me suis dit que j’allais me rattraper et vous rédiger un nouvel article !

Je vous retrouve donc aujourd’hui avec un nouvel article et surtout une nouvelle « Bonnes adresses d’Evy » avec : Le Grand Central !

Situé dans le quartier européen et plus précisément rue Belliard n° 190, à deux pas de Schuman et des institutions européennes,  le Grand central propose un brunch tous les dimanches entre 10h00 et 15h00 😍

IMG_8408IMG_8409

Par où commencer ? Premièrement, la décoration est juste dinguo ! L’endroit est immense et la déco est un peu brute avec des chaises et tables en bois, des pots de plantes par-ci, par-là et le tout rend tellement bien. Le petit plus ? Le comptoir en marbre : on adore ! ❤️

Deuxièmement, le personnel ! A notre arrivée, nous étions un peu perdues avec ma copine et on nous a directement dirigé vers le deuxième étage (où se passe le brunch tous les dimanches). A l’étage, les serveurs nous ont gentiment expliqué le concept et avec le sourire bien entendu !

IMG_8410IMG_8420IMG_8419

Troisièmement, le buffet ! Et oui, ce n’est pas un brunch comme les autres où l’on choisit son plat à la carte. Ici, c’est à vo-lon-té ! Oui oui, vous avez bien entendu 🙈 Pour les grands mangeurs, c’est l’endroit idéal.

La formule est la suivante : vous arrivez, vous payez directement au bar votre brunch (19,90€), vous recevez un petit cachet et ensuite libre à vous de vous resservir 10 fois de suite haha. Le seul hic, les boissons ne sont pas comprises, donc c’est en supplément. Nous avions pris ce jour là, un smoothie au fruits rouges à 4,OO€ si mes souvenirs sont bons et c’était vraiment très bons (peut être pas assez grand).

IMG_8418IMG_8416

Au niveau du choix, il y a de tout : du sucré avec des petits croissants aux pains au chocolat et muffins, en passant par les toasts et les pistolets, les confitures, le Nutella et la pâtes à tartiner aux Spéculoos. Au niveau du salé, vaste choix également : oeuf brouillé, charcuterie, salade de quinoa, de lentilles mais aussi du bacon, du poulet et j’en passe !

Dans le frigo vous avez aussi des desserts du jour. Et quand nous sommes venues c’était un tiramisu et comment vous dire, il était délicieux !! Ah oui et j’allais oublier, ils ont aussi du yaourt si jamais vous êtes des fans de muesli, ils ont tout prévu !

IMG_8411IMG_8412IMG_8413

Après toutes ces photos, je pense que je vous ai donné faim 🙈 et ça tombe bien, on est dimanche, il n’est pas encore 10h00, vous pouvez encore vite vous habiller et tester ce nouveau spot à Bruxelles !

Je vous parle de brunch depuis le début, mais sachez également qu’ils proposent bien d’autres choses. Pour le lunch par exemple, ils proposent des bagels et des soupes mais également un buffet avec une sélection de produits frais. Ils ont aussi une super carte avec toutes sortes de cocktails ! Je vous laisse découvrir tout ça juste ici.

Encore une fois, j’espère que cet article vous a plu ! Que pour certains ce fut une découverte et je vous dis à très vite (promis) pour de nouveaux articles.

Bon dimanche ensoleillé

Bisous

Evy 

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

KUMIKO IZAKAYA

KUMIKO IZAKAYA

Néo-cantine japonaise

Hello tout le monde !

On se retrouve en ce dimanche ensoleillé pour une toute nouvelle « Bonnes adresses d’Evy » et je vous ai déniché un coin assez sympa dans le centre de Bruxelles où vous allez pouvoir manger japonais tout en écoutant un concert de jazz ! Atypique ? Je vous dirais que oui mais le cadre est fait de la sorte qu’on ne peut que passer un agréable moment !

Aujourd’hui je vous fait découvrir Kumiko Izakaya, situé au 7 rue d’Alost (une des perpendiculaire à la rue Antoine Dansaert) non loin de la place Sainte Catherine et des bars de Saint-Géry. Cet endroit à la décoration chaleureuse et conviviale, à la lumière tamisée et aux grandes tables en bois vous propose une restauration japonaise saine et rapide.

IMG_8255IMG_8256IMG_8254

Ouvert depuis quelques semaines maintenant,  leur carte est centrée autour d’onigiris  préparé maison (boulette de riz enveloppée le plus souvent d’une feuille d’algue nori et sous la forme d’un triangle). Ils les déclinent de diverses façons : du saumon grillé, au boulette teriyaki, porc kimchi ou encore à l’aubergine et tofu. Mais il ne propose pas que cela, on trouve aussi à la carte des ramen, des donburis, des brochettes mais aussi des soupes miso, des gyozas, etc. Pour plus d’informations, je vous mets leur menu en lien juste ici.

Quand vous arrivez sur place, vous choisissez votre table, vous allez directement commander au bar et vous recevez une petite télécommande qui vous indiquera quand vos plats seront prêts à être dégustés. Le personnel est très sympathique, l’équipe est jeune et dynamique et l’ambiance, avec un tel cadre, est vraiment très sympa.

IMG_8261IMG_8260

Au niveau du rapport qualité/prix, chose très importante selon moi, il n’y a pas mieux : les plats sont généreusement servis, la qualité des mets est présente et les prix ne sont absolument pas exorbitants. Les ramen à 12€ ou encore le burger à 11€, il n’y a vraiment pas de quoi se plaindre et c’est vraiment délicieux. De plus leur carte peut parfaitement convenir aux végétariens, végétaliens ainsi qu’aux personnes intolérantes au lactose et au gluten comme précisé sur le site.

IMG_8257

Ouvert du lundi au jeudi de 8h00 à 23h30, le vendredi jusque 1h30, le samedi de 10h00 à 1h30 et enfin le dimanche de 10h00 à 23h30, cet endroit au charme fou est équipé d’une terrasse et c’est tant mieux vu les beaux jours qui arrivent !

Pour les joindre vous avez leur site internet juste ici ou leur numéro de téléphone : +32476 84 12 86.

En espérant que cet article vous  a plu ! Je vous souhaite de passer une agréable journée sous le soleil et je vous dis à très vite.

Bisous

Evy 

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

La petite production

Brunch spot in Brussels : 

La petite production 

Hello tout le monde !

Aujourd’hui, en ce magnifique mercredi ensoleillé (un peu moins ce matin), je vous fais découvrir une nouvelle « Bonnes adresses d’Evy » pour le brunch ! Et oui, on en a jamais assez , on ne s’en lasse pas ! Dès qu’une nouvelle adresse ouvre à Bruxelles, j’ai juste envie d’y aller sans perdre une seconde.

Avant d’entamer réellement l’article, je vous annonce qu’on est déjà à mon 30e article ! 🎉 Et cela c’est grâce à vous car vous me donnez envie de continuer cette aventure, vous me motivez à faire davantage et j’adore ça ! J’ai démarré en octobre avec beaucoup d’appréhension, je me demandais si cela allait plaire et j’ai de plus en plus de bons retours et c’est formidable ! 30 articles ce n’est que le début, j’espère pouvoir vous en faire encore et encore ! ❤️

Mais revenons à nos moutons ! Grande découverte en matière de brunch à Bruxelles : La petite production ! J’y suis allée avec une amie (big up Mél 😂) il y a peu et nous avons a-do-ré. Situé à deux pas de la place Flagey et plus précisément au 5 rue du couloir, ce nouvel endroit ravis déjà bon nombre de bruxellois. En effet, à notre arrivée, c’était pleins à craquer et il y avait même de la file d’attente, c’est pour dire !

IMG_8124

A la carte, que des bonnes choses : des pancakes (sucré ou salé),  des oeufs sous toutes ses formes, du pain perdu ou encore un yaourt avec des fruits de saison et des céréales et enfin des paniers avec de la baguette, la couque du jour, du beurre, de la confiture. De quoi se régaler donc ! Et je vous le dis, sans exagérer, c’est délicieux ! Vraiment, on a toutes les deux adorés cet endroit et leur cuisine.

Comme il y avait du monde, ils étaient un peu débordés mais je trouve que l’attente n’était pas trop longue et le personnel était très sympathique et souriant.

IMG_8125

Au niveau des prix, les plats varient entre 7 à 14,00€ et les portions sont assez généreuse du coup j’estime que le rapport qualité/prix est très correctes ! C’est tellement bon et les produits sont de qualité, ce qui justifie certains plats un rien plus cher (et encore!).

Et si vous n’êtes pas fan des brunchs, sachez qu’ils servent le lunch tous les midis du mardi au vendredi. Chaque semaine, un nouveau lunch en fonction des produits frais de saisons ! Yummy 😍

IMG_8126IMG_8127

La dernière information qui vaut la peine, leur carte de brunch est disponible tout au long de la semaine et pas seulement le weekend ! N’est-ce pas formidable ? Moi j’adore et j’adhère : brunch every day ! Haha

Ouvert du mardi au vendredi de 08h00 à 16h00 et le samedi et dimanche de 10h00 à 16h00,  il faut savoir que la cuisine ferme à 15h00 et qu’ils ne prennent pas de réservation.

Maintenant, plus d’excuse pour dimanche, vous avez un nouveau spot pour aller bruncher avec vos copines, votre famille ou votre amoureux. C’est définitivement un endroit que je vous recommande pour son cadre (je n’ai pas pris de photo vu le monde), leur carte qui est juste délicieuse et l’accueil chaleureux.

Je vous retrouve dimanche pour un nouvel article !

Bisous

Evy 

Ps :N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie