Travel diary in China – Part One

Travel diary in China – Part One

Mon séjour en Chine : itinéraires et découvertes : 

Hong-Kong, Chang’an & Quzhou

Hello everyone !

Je vous retrouve aujourd’hui après de longs jours sans nouvel article de ma part et certains le savent certainement, j’avais une bonne raison ! En effet, début juillet je me suis envolée vers de nouveaux horizons, vers un autre continent, je suis allée découvrir ce beau pays qu’est la Chine.

Pour celles et ceux qui ne le savent pas encore, cela fait bien longtemps que je suis avec mon amoureux qui est d’origine chinoise. Cela faisait pas mal de temps qu’on parlait d’ aller en Chine, de me faire découvrir sa culture, ses racines et aussi rencontrer une partie de sa famille restées vivre là-bas. Cette année, c’était la bonne et on a décidé d’entamer un « périple » de presque 3 semaines à travers la Chine. Bien évidemment, un voyage pareil ne se prépare pas en 5 minutes et nous avons dû choisir un itinéraire afin d’être le plus efficace possible et tenter de voir un maximum de chose. Dans cet article, je vais vous raconter en globalité quel a été notre itinéraire et mes aventures jusqu’à Pékin, par la suite, je publierais des articles plus détaillés sur mes séjours à Pékin & Shanghai.

  • Jeudi 06 juillet 2017 : Départ de Zaventem (Bruxelles) direction Hong-Kong en faisant une escale en Suède (Pays des boulettes Ikea 🙈). Le trajet, en comptant l’escale, a duré 15h00 (oui oui, il faut un peu de patience). Nous avions pris la compagnie aérienne Scandinavian Airlines et nous étions assez satisfaits.

img_11841.jpg

  • Vendredi 07 juillet 2017 : Arrivé à Hong-Kong dans les alentours de 07h30 (il faut compter 6h00 de décalage en plus). Direction une navette pour directement quitter Hong Kong (car oui malheureusement, le temps nous manquait pour pouvoir visiter). J’ai pu entrevoir quelques parties de la ville lorsque nous étions dans la navette et Hong Kong est bien différente du reste de la Chine. Ici, on roule à droite comme en Angleterre, les plaques de voitures sont également différentes (les chinois qui vivent également dans le reste du pays ont deux plaques de voitures, une pour Hong Kong, l’autre pour le reste du pays) et à ce que j’ai entendu, la mentalité y est différente et ils se considèrent, un peu comme Taiwan, comme une entité à part entière.

Nous voilà donc en route pour la ville de Chang’an (inconnue pour ma part, même de nom), située dans le sud de la Chine, elle fait partie de la région du Canton dans la province de Dongguan. C’est une ville en pleine évolution (comme toute la Chine d’ailleurs, nous avons constaté (et davantage mon amoureux of course) les énormes changements qui ont eu lieu depuis son dernier séjour en Chine). Charmante ville ni trop grande, ni trop petite, où les gens s’y plaisent et qui proposent tout ce dont une ville « digne de ce nom » peut proposer. Je veux dire par là, et vous le comprendrais par après, qu’il y a des villes en Chine qui pourraient davantage se définir comme des villages, des campagnes avec peu d’infrastructures et où les gens vivent presque en « autarcie ».

Nous y sommes restés 5 jours et c’était vraiment super. C’était mes premiers pas dans ce pays, la découverte de la culture, de la nourriture, de la gentillesse de sa famille également mais pas que ! J’y reviendrais.

Dès le début, j’ai eu l’impression qu’on passait notre temps à manger. 🙈 Mais ce que j’ai vite compris également c’est que les chinois sont réglés comme des horloges lorsqu’il s’agit de manger. De plus, il mange assez tôt le repas du soir ce qui était assez déroutant au début. On pouvait se retrouver à 17h00 au restaurant et avoir terminé à 18h30 sans aucun soucis. Souvent j’avais faim vers 22h00, c’était pas génial au début.

Nous avons tant mangé dans sa famille que dans des restaurants de toute sortes : spécialité de « chez eux », restaurant sea food (où l’on va choisir son poisson vivant pour le faire cuisiner après, rien de plus frais mais je vous avoue, pour une européenne comme moi, ce n’était pas commun), des sortes de snacks où l’on peut manger des burgers « à la chinoise » avec un pain un peu plus sucré que chez nous, des resto de dim sum, des sushis et j’en passe (on a même craqué un KFC, le bonheur !). En allant en Chine, je n’étais pas certaine de trouver de quoi combler mes envies sucrée mais j’étais bien loin de penser l’énormes choix qui existe en la matière.

La famille de Ming nous a fait visiter quelques beaux endroits tels que le parc de Chang’an, l’un des nouveaux Mall (tellement énorme), on a également joué au ping-pong (sport national en Chine hihi) et découvert la vie nocturne. En effet, durant les mois les plus chaud, la chaleur est écrasante et peut dépasser les 40° (nous l’avons vécu). Dès lors, les chinois essaient le moins possible d’être confronté à ses chaleurs et ne sortent se divertir en majorité qu’en soirée : les Mall sont ouverts jusque 22h00, les salles de jeux jusque tard dans la soirée également mais il y a aussi des énormes parcs où les chinois s’amusent le soir entre eux. J’ai halluciné en voyant cela car, encore une fois, ce n’est pas commun. Il y a des femmes qui dansaient toutes ensembles des chorégraphies qu’elles ont appris, des jeunes qui jouaient au baskets, des enfants qui profitaient de la piscine ou encore des apprentis sportifs qui courraient sur la piste d’athlétisme. Toutes ces infrastructures sont offerte par la ville et les chinois adorent y trainer et davantage le weekend.

Et puis, le plus important, nous avons aussi bien évidemment visiter la famille, ce qui m’a fait tellement plaisir. Je vous avoue que ce qui me stressait le plus dans ce voyage, c’était la rencontre avec sa famille. En effet, vous le savez surement, les coutumes ne sont pas les mêmes, on ne s’enlasse pas, on ne s’embrasse pas pour se dire bonjour, on est limite un peu maladroit et à part dans les grandes villes (et encore), nombreux sont ceux qui n’ont jamais vu de « blanches », d’européennes et ils sont parfois très surpris. Du coup, j’avais pas mal de pression, j’avais l’envie de faire les choses bien sans vraiment savoir comment faire. Alors, c’est vrai qu’à notre arrivé, on ne s’est pas embrassé, pris dans les bras et tutti quanti mais les chinois fonctionnent autrement et vous montre leur affection en prenant soin de vous. Ils sont tout le temps aux aguets afin de voir si nous manquions de rien, si nous avions pas faim (comme je l’ai déjà expliquer plus haut : gros « problème » pour moi qui n’a pas un gros estomac, on me proposait sans cesse de manger haha). C’est comme ça, c’est la famille me disait Ming. Ils s’occupent de nous de A à Z durant notre voyage, s’occupent du planning, des endroits pour manger, de nous trouver un hôtel, tout !

J’ai fait de magnifiques rencontres durant cette 1ère étape, des gens si gentils, si agréables. Je me suis fortement liée durant notre séjour à Chang’an avec la cousine de Ming, Catherine (ils ont tous une sorte de « english name »  car parfois leur prénom sont difficile à prononcer). On parlaient anglais ensemble et nous partagions nos coutumes respectueuses, j’étais en éternelle questionnement sur la Chine et sa culture et elle m’a répondu et m’a appris tellement de choses. En partant, elle m’a offert un petit cadeau avec une carte faites par ses soins et ce qu’elle y disait était beaucoup trop mignon. Elle m’a fort manqué lors de la suite de mon séjour.

  • Mardi 11 juillet 2017 : Départ de Chang’an, direction l’aéroport pour 2h00 d’avion vers la région de Quzhou, dans le village de Quhua, située davantage au nord. Alors pour s’y rendre, cela n’a pas été du gâteau mais disons que c’est très courant quand il s’agit de prendre des vols internes, les retards sont récurrents et ce à cause des conditions climatiques ou encore du trafic aérien toujours très dense vu le 1,5 milliards de population. Nous devions décoller à 19h00 et au final, nous avons pris l’avion dans les alentours des 22h00. C’était surtout très embêtant pour la famille qui nous attendait à Quzhou qui était déjà sur place et n’osait pas rentrer ne sachant pas (tout comme nous) quand nous allions décoller. Après, des retards, il y en a partout, dans toutes les villes, tous les aéroports, donc on ne peut les blâmer mais soyez avertis, il faut parfois s’armer de patience et vous verrez

Arrivé à destination, je me retrouvais dans un tout petit aéroport comme on peut croiser lors de vacances sur des îles par exemple avec un vol par jour et encore. Les regards étaient fort sur moi car il s’agissait d’un petit village et c’était un peu particulier. Je savais que j’allais « passer par là » mais les chinois sont loin d’être discrets (🙈). Déjà à Chang’an, les gens me regardaient et prenaient des photos de moi « discretos » (c’est beaucoup dire) mais à Quhua, je vous raconte même pas, ils me dévisageaient de haut en bas, certains s’approchaient carrément pour bien m’observer et ce n’était pas toujours évident de gérer cela (haha). Je ne parle pas bien évidemment de la famille qui ne m’ont pas fait un tel accueil, ils étaient très contents de me rencontrer (« Enfin ! » comme ils disent) et surtout sa grand-mère qui apparemment, n’avait qu’une envie, me rencontrer. Et mon dieu, sa grand-mère est tellement adorable, elle a 74 ans et pratique le tai chi tous les matins à l’aube, une vraie de vraie.

Processed with VSCO with hb2 preset

Nous avons passé 3 jours sur place et encore une fois, la famille était au petit soin. C’est une très petite ville ouvrière où la vie n’est pas aussi développée mais l’évolution est constante et une nouvelle ville se construit peu à peu de l’autre côté de la rive.

La qualité de vie n’est pas le même qu’à Chang’an, les gens sont plus modestes, vivent dans des appartements plus petits, plus vieux, dans des conditions moins agréables mais ils s’y sentent chez eux. En journée, les rues sont calmes car la chaleur est pesante et les chinois évitent à tout prix les insolations, les malaises, etc. Je vous avoue que j’ai vécu une de mes journées les plus chaudes là bas à plus de 42° ! J’ai souffert d’un mal de tête toute la journée tellement il faisait chaud.

Durant notre première journée, nous avons été plus loin dans la campagne et nous avons eu la chance de faire du canoë et le paysage était à couper le souffle. C’était une attraction à sensation forte on peut dire car nous n’avons pas eu besoin de pagaies tellement le courant était fort et nous emportait. Niveau sécurité, nous étions équipés de gilets de sauvetage et des hommes se postaient à des endroits stratégiques où le danger pouvait davantage se sentir. On va dire que c’était un peu stressant hihi. On a vraiment adoré et c’est le genre d’expérience que l’on peut vivre qu’avec des locaux. Sans sa famille, nous n’aurions jamais eu la chance de découvrir ce lieu. Par après, nous nous sommes baignés dans la rivière, c’était super agréable, rien de plus simple. Le lendemain nous avons visiter la nouvelle ville et la différence est saisissante. Des grands buildings, des Malls, de nouvelles infrastructures.

Processed with VSCO with hb2 preset

Processed with VSCO with hb2 preset

Processed with VSCO with hb2 preset

Au soir, nous avons visiter une partie de la vieille ville et c’était tellement beau. Un ensemble de ruelles les unes plus belles que les autres, illuminées avec des dizaines de lampions, des petits magasins, de la musique, des gens qui dansent. C’était magique ! Nous y sommes d’ailleurs retourner le lendemain matin, l’ambiance n’était pas pareil mais c’était tout aussi beau. Il y avait plein de photographes et cinéastes qui venaient photographier et filmer leur projet là-bas tellement le décor était magnifique.

  • Vendredi 14 juillet 2017 : Nous quittons Quzhou pour Pékin : une drôle d’aventure ! Et je vous la raconterais dans mon prochain article car j’ai beaucoup de choses à vous raconter et je sens déjà que mon article commence à devenir long !
  • Mardi 18 juillet 2017 : Départ de Pékin pour découvrir Shanghai.  Je vais également vous raconter mon séjour là bas dans mon prochain article avec ce qu’il y a faire, les ruelles commerçantes, les restaurants qu’on a fait, etc.
  • Vendredi 21 juillet 2017 : Découverte de Hangzhou. Nous avions prévu de visiter la ville d’Hangzhou mais malheureusement le timing et la chaleur a eu raison de nous. Nous nous y sommes effectivement rendu mais nous avons majoritairement visiter la famille car nous ne restions que deux nuits.
  • Dimanche 23 juillet 2017 : Retour à Shanghai pour 1 nuit. Nous avons procédé aux derniers achats, vu les derniers lieu que nous voulions voir et nous avons passé la soirée avec une amie qui a vécue là bas pendant plus de 10 ans et qui vit maintenant à Bruxelles. Je vous raconterai nos aventures également dans le prochain article.
  • Lundi 24 juillet 2017 : Fin du voyage, triste et déjà nostalgique de tout ce que j’ai vécu, il est temps de prendre l’avion pour rejoindre la Belgique.

Je vous raconterais mon ressentis à la fin de mon 2e article mais je peux déjà vous dire que ça été un voyage extraordinaire, j’ai pu découvrir tellement de chose, j’ai appris tellement sur la culture chinoise, sur les gens, sur leur mentalité. Je vous avoue que ça n’a pas toujours été facile pour moi. Bien que la nourriture était très bonne, l’idée de manger un steak frites me hanter souvent l’esprit. De plus, la barrière de la langue est ce qu’elle est, communiquer en Chine n’est pas évident et on se sent un peu seul parfois permis ce 1,5 milliards de chinois. A coté de cela, j’ai vécu un magnifique voyage et j’ai pris pars à des expériences dont je me souviendrais encore longtemps. Voyager avec des locaux est tellement enrichissant, vous apprenez davantage sur eux, sur le vie en Chine et sur leurs us et coutumes. Chaque départ n’était pas évident car vous vous attachez l’air de rien, même si ces gens vous étaient inconnus auparavant, ils vous ont tellement apporté, vous avez grandi intérieurement grâce à eux et c’est tellement ce pourquoi j’ai fais ce voyage.

J’espère que cette première partie vous a plu et je prépare au plus vite la prochaine !

J’ai essayé d’être la plus complète possible sur mon voyage et de vous décrire ce que j’ai ressentis en y allant et j’espère que cela se ressent.

Je vous embrasse

Evy ♥

Ps : N’oubliez pas de vous abonner (colonne de droite sur votre ordinateur 👉🏻  OU en bas sur vos smartphones 👇🏻). Ainsi, vous recevrez une notification lors de mes nouvelles publications !

Et pour me suivre jour après jour :

Mon compte instagram 📸 : evy_lie

Mon compte snapchat 👻  : evy_lie

2 commentaires sur « Travel diary in China – Part One »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s